Tinariwen, meilleur album world

Le groupe malien d’expression targuie, Tinariwen, contre toute attente,  a été le récipiendaire du très convoité award( récompense) du Meilleur album de musique du monde( Best World Music album), pour l’opus intitulé Tassili, dimanche soir, lors de la 54e cérémonie de remise de Grammy Awards, au Staple Center de Los Angeles( Californie, USA).

La formation Tinariwen: Sahara blues!

La formation malienne Tinariwen, a coiffé au poteau Femi Kuti ( album Africa For Africa), AfroCubusm ( album éponyme AfroCubism) et Ladysmith Black Manbazo ( album Songs From A Zulu Farm).  Le groupe Tinariwen est né de la rencontre de Ibrahim ag Alhabib, Alhassan ag Touhami et Intayaden en 1982 à Alger (Algérie), mais les membres du groupe sont originaires de Tessalit, une oasis du désert saharien au nord du Mali. L’origine du nom du groupe vient d’ailleurs de cette région désertique, Tinariwen signifie « les déserts ». Le groupe livre dans ses débuts un message d’espoir, mais aussi de résistance lors de la rébellion touarègue qui secoue la région transsaharienne jusqu’en 1992. La paix revenue, le groupe se consacre enfin totalement à sa musique. Au fil des rencontres Tinariwen s’agrandit et reçoit de nouveaux membres qui vont et viennent selon les emplois du temps de chacun. En 2002, bien que plusieurs cassettes du groupe circulent déjà, Tinariwen enregistre son premier véritable album « The Radio Tisdas Sessions ». Mélange de blues et de musique traditionnelle, ce premier essai reçoit un bon accueil. Mais c’est en 2004 avec son second opus (« Amassakoul ») que Tinariwen va connaitre le succès mérité. Les albums s’enchainent et Tinariwen connait un succès international au travers de nombreuses tournées. Aujourd’hui les principaux membres du groupe sont Ibrahim ag Alhabib (chant, guitare, composition), Mohamed ag Itlal (chant, guitare, composition), Alhousseini ag Abdoulahi (chant, guitare, composition), Alhassane ag Touhami (chant, guitare, composition), Saïd ag Ayad (percussions, chœurs), Eyadou ag Leche (basse, chœurs, percussions), Abdallah ag Lamida (guitare, choeurs), Wounou wallet Sidati (chœurs, claps), et Kesa wallet Hamid (chœurs, claps). En 2009 avec son quatrième album « Imidiwan : Companions » Tinariwen reste le principal ambassadeur des touareg au travers de sa musique. De front, la grande gagnante du show des Grammy Awards aura été la razzia de la chanteuse britannique Adèle avec six récompenses. Ainsi. Rolling in The Deep a été désigné à la fois «Meilleur enregistrement de l’année» et «Meilleure chanson». Son album 21 a été plébiscité d’«Album de l’année». L’interprète de Set Fire to the Rain a également décroché le prix de «Meilleure performance pop en solo» avec son morceau Someone Like You ainsi que le Grammy du «Meilleur album pop» pour 21. Le rap s’est grandement distingué avec Jay-Z et Kanye West. Le duo a reçu le Grammy de la Meilleure perforance rap pour le génial Otis issu de l’album Watch The Throne. Kanye West s’est vu aussi décerner la récompense de la Meilleure collaboration rap pour All Of The Light avec en featuring Rihanna, Kid Cudi et Fergie( des Balck Eyed Peas). Un émouvant et intense moment fut celui du tribute rendu à la diva de la soul et du R’n’B, Withney Houston-décédée samedi-par  Jennifer Hudson ayant interprété le lacrymal titre IWill Always Love You !

Les rappeurs américains Jay-Z et Kanye West

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s