Jon Lord de Deep Purple est décédé

Jonathan Douglas  alias Jon Lord, le claviériste ayant officié au sein du célèbre  groupe de pop des années 1970, Deep Purple, est décédé aujourd’hui, 16 juillet 2012, à l’âge de 71 ans. Et ce, des suites d’un cancer.

Jon Lord, l’instrumentiste légendaire de Deep Purple-Photo: Dr-

Jon Lord  fit ses études de musique avec brio au conservatoire de Londres où il remporta un 1er prix, avant de devenir le claviériste du groupe de hard rock Deep Purple de 1968 à 2002. Jon Lord commença sa carrière musicale en 1960 à Londres dans des combos Jazz. Il est alors très influencé par Jimmy Smith. Son premier groupe d’importance s’appelait Artwood, conduit par le chanteur Art Wood. Le groupe enregistre un album intitulé Art Gallery1, puis Lord rejoint les Flowerpot Men, groupe dans lequel il joue avec Nick Simper, qui deviendra le premier bassiste de Deep Purple. À partir de la fin 1967/début 1968, il est à l’origine de la création du groupe avec Ritchie Blackmore. Le 24 septembre 1969, il enregistre, au Royal Albert Hall de Londres, le Concerto pour Groupe et Orchestre avec les musiciens du Royal Philharmonic Orchestra et de Deep Purple. Si l’album est crédité au nom du groupe, Jon Lord en est l’unique compositeur et arrangeur. L’expérience est réitérée en septembre 1970 avec Gemini Suite. D’abord enregistré en direct avec les musiciens de Deep Purple, il sera réenregistré en 1971, en studio avec Albert Lee à la guitare, Yvonne Elliman et Tony Ashton au chant. En 1974, il enregistre Windows qu’il compose en compagnie d’Ebrhard Schoener. Il sort également un disque avec Tony Ashton (First of the Big Band.

Avec Whitesnake et David Coverdale

Son album solo le plus reconnu, Sarabande, paraît en 1976 avec Pete York à la batterie et Andy Summers (futur membre de The Police) à la guitare. Deep Purple se désagrège cette même année, et il s’en va former Paice-Ashton-Lord avec son beau-frère Ian Paice et son ami Tony Ashton. Ils seront accompagnés de Bernie Mardsen (pré-Whitesnake) à la guitare et Paul Martinez à la basse. Il en sortira un album, Malice in Wonderland6. En 1978, Jon Lord intégre Whitesnake, le groupe de David Coverdale, rejoint deux ans plus tard par Ian Paice. Il prend le temps d’enregistrer à côté, et, en 1982 sort Before I Forget. En 1984, il participe naturellement à la reformation de Deep Purple. Il y restera jusqu’en 2002. Sa contribution aux compositions du groupe sera constante et réelle, mais il garde une certaine indépendance: en 1998, il sort un nouvel album solo, Picture Within, tout empreint de romantisme. Jon Lord abandonne Deep Purple en 2002, remplacé par Don Airey, afin de poursuivre des projets plus personnels. Il se produira notamment en Australie avec Jimmy Barnes (de Cold Chisel) et Bob Daisley pour un set blues (Live at the Basement).

Jon Lord of Deep Purple has died at the age of 71.

The co-founder and keyboard player with the metal pioneers passed away today (July 16) after suffering a pulmonary embolism. He had been suffering from pancreatic cancer and was surrounded by his family at the London Clinic.

Jon Lord on the keybord: Swinging London!

Lord founded Deep Purple in 1968, and along with drummer Ian Pace was a constant in the band during their existence from 1968 to 1970. Her co-wrote many of the band’s songs, including the seminal ‘Smoke On The Water’ and was responsible for the legendary organ riff on ‘Child Of Our Time’.  He remained with the band when they reformed in 1970, until his retirement in 2002. Renowned for his fusion of rock and classical or baroque forms, he was perhaps best known for his Orchestral work ‘Concerto For Group And Orchestra’ first performed at Royal Albert Hall with Deep Purple and the Royal Philharmonic Orchestra in 1969 and conducted by the renowned Malcolm Arnold. The feat was repeated in 1999 when it was again performed at the Royal Albert Hall by the London Symphony Orchestra and Deep Purple. He also worked with Whitesnake, Paice, Ashton And Lord, The Artwoods and Flower Pot Men. A statement from his representatives reads simply: « Jon passes from Darkness to Light » http://www.nme.com

10 réflexions au sujet de « Jon Lord de Deep Purple est décédé »

  1. Jusqu’à présent, trente ans après, je rejoue « Lazy » avec la même joie, mais aujourd’hui j’écouterai l’intro de Sir Lord différemment. Surement avec tristesse.Ciao l’artiste, on se retrouvera tout à l’heure.

  2. J’ai eu le plaisir de jouer du Deep Purple sur scéne « Smoke on the water, Black Night » comme je suis chanteur guitariste (groupe AXXIL) et c’est parmi les meilleurs reprises que j’ai pu faire et dans lesquelles je me suis senti transporté par l’ame de cette musique. DEEP PURPLE tjr aussi profond dans nos coeurs, John on ne t’oublira jamais.

  3. A mes frères algériens dans la peine : il nous reste les disques de Deep Purple pour nous rappeler comment Jon Lord permettait au groupe, dans les années 70, de jouer à la perfection.

  4. La fin d’une époque avec la perte de jon lord, une musique que j’ai eu à connaitre dans les années 70( lalsy , Smoke on the Water”, etc,repose en paix.

  5. Une fois, en 79, un ami m’a ramené une cassette audio d’un groupe « DEEP PURPLE », que je ne connaissais pas, l’album s’intitulait « Made in Japan », et là, j’ai entendu la musique , la vraie, la meilleure, celle qu’on n’oublie jamais: « Child in time », « Smoke on the Water », etc….. J’étais obnubilé et abasourdi par ce travail sur le clavier qui m’emportait tel un ouragan dans l’espace intersidéral de la musique, dite, psychédélique d’antan. Tout était bon: les notes, les paroles, l’harmonie, et surtout le travail de recherche musicale, développé par ce groupe. Depuis ce jour là, je n’ai jamais cessé de les écouter pour le plaisir de mes oreilles musicales. Adieu l’artiste et merci.

  6. ta mort ns a laissé dans la douleur et la tristesse ..tu ns manques déjà …..je te connais pas …mais j ai eut le sentiment de te connaitre à travers ta musique ….une mélodie douce qui ns fait ressentir le plus profonde de nos émotions ..tu seras une larme que je versais un jour …qui à séché deux minutes après …mais ton souvenir restera à jamais gravé dans nos mémoire …à Dieu et bonne chance

  7. L’introduction clavier dans « Child in Time » montre l’art et la technique de Jon Lord et de Deep Purple…ils ont marqué la Musique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s