Clint Eastwood, anti-Obama

 Le légendaire Clint Eastwood   a livré jeudi soir une prestation souvent incohérente à la convention   républicaine de Tampa, se lançant dans une étrange diatribe contre le président   Obama représenté par une chaise vide installée à ses côtés. 

L’acteur et réalisateur, Clint Eastwood, parlant à une chaise vide ( allusion au président des USA, Barak Obama)-Photo: DR

Le héros de « L’inspecteur Harry », 82 ans, a dénoncé comme une « honte   nationale les 23 millions de chômeurs » aux Etats-Unis, et estimé qu’il était   « temps que quelqu’un d’autre arrive et règle le problème ». « Quand quelqu’un ne fait pas le boulot, il faut qu’il s’en aille », a-t-il   insisté, s’adressant directement à ce Barack Obama imaginaire, représenté par   une chaise vide délibérement installée sur la scène de la convention. L’intervention du vétéran hollywoodien, qui par moments semblait   complètement incohérente mais qui a fait rire l’auditoire à plusieurs reprises,   a fait les délices de la twittosphère, jusqu’au président Obama qui selon son   compte officiel a ironisé: « Ce siège est pris ». « Alors qu’est-ce que vous dites aux gens? Est-ce que vous… Vous savez,   les gens se demandent… Vous n’avez pas bien géré ça. Eh bien, je connais des   gens dans votre propre parti qui ont été déçus que vous n’ayez pas fermé Gitmo   (le camp de Guantanamo, ndlr). Et j’ai pensé, fermer Gitmo, pourquoi, on a   dépensé tellement d’argent. Alors j’ai pensé que peut-être, comme excuse…   comment ça « tais-toi »   A un autre moment, s’adressant toujours à cet Obama fictif: « Vous êtes fou,   complètement fou. Vous devenez pire que Biden », du nom du vice-président   démocrate Joe Biden. « Bien sur, nous savons qui est l’intellectuel du parti   démocrate. Un sourire avec un corps derrière… »

Conscient des dégâts potentiels de cette étrange prestation, qui risquait   d’éclipser celle de son candidat, l’entourage de Mitt Romney a rapidement réagi.     « Juger une icône américaine comme Clint Eastwood à travers le prisme   politique ne marche pas. Sa libre prestation diffère des discours politiques et   le public l’a appréciée », a déclaré un porte-parole de l’équipe de M. Romney   tout en soulignant que Clint Eastwood avait « justement mis en exergue que 23   millions d’Américains sont sans emploi ».    M. Eastwood parlait à l’heure de grande écoute à la télévision, juste avant   le sénateur de Floride de Marco Rubio, chargé d’introduire le discours du   candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney.     « Ouh là ! », a tweeté pendant sa prestation la directrice adjointe de   l’état-major de campagne d’Obama, Stephanie Cutter.

L’acteur-réalisateur aux quatre Oscars était arrivé dans l’après-midi au   Tampa Bay Forum, où se tenait la convention, pour repérer les lieux.   Celui qui incarna aussi le célèbre « Inspecteur Harry » est un républicain   dans l’âme, qui a apporté son soutien à Mitt Romney début août, après avoir   soutenu John McCain en 2008. Son dernier film comme acteur et réalisateur,   « Trouble with the curve », sort sur les écrans nord-américains le 21 septembre.  L’identité de l’invité mystère de la convention avait fait l’objet de   nombreuses spéculations depuis plusieurs jours. Hollywood, traditionnellement plutôt favorable au camp démocrate, a brillé   par son absence à Tampa, à l’exception de l’acteur Jon Voigt, 73 ans, passé  côté républicain après une jeunesse des plus subversives et des films comme   « Macadam Cowboy » (1969) et « Délivrance » (1972).  AFP

Le président des Etats-Unis, Barak Obama, a envoyé ironiquement un twitt:  » ce siège est occupé »-Photo:DR

Reuters – The Wrap
August 31, 2012
President Barack Obama tweeted a cheeky response to actor-director Clint Eastwood, who mocked the president’s record in the form of a debate with an empty chair at the Republican National Convention on Thursday night.

Clint Eastwood’s speech to the Republican convention

« This chair is taken, » the president — or someone in charge of his Twitter account — tweeted, attaching a picture of himself in a chair. The president’s Twitter account, used to press his reelection message, has 19 million followers.

Eastwood’s odd appearance at the convention set Twitter afire on Thursday evening. In rambling, sometimes confusing remarks, the Republican former mayor of Carmel, Calif., pretended that Obama was cursing Mitt Romney and him as he critiqued Obama’s policies. His trademark, deadpan delivery sometimes worked for him — but at other times his dialogue with the missing president was hard to follow.

Within minutes Twitter was flooded with remarks in favor and making fun of the 82-year-old actor-director.

And a new Twitter account, Invisible Obama, was quickly launched and gathered 20,000 followers and counting.

Here is a collection of some reactions from Hollywood celebrities, comics and media figures:

Bob Newhart @BobNewhart

I heard that Clint Eastwood was channeling me at the RNC. My lawyers and I are drafting our lawsuit… #RNC #ClintEastwood #rnc2012 #GOP2012

Piers Morgan @piersmorgan

Just ordered extra beer for the live midnight show guests. I think we all need one after Clint. #CNN

Andre Leon Talley @OfficialALT

Android Mitt did not give a speech of unite the country. And Mitt you are forever tied to Clint Train Wreck Eastwood.

Andre Leon Talley @OfficialALT

Clint Eastwood should stay home, and look at his old Italian Westerns. He gets the highest award-Wreckitude! Wreckitude! Embarassing to All

Chris Rock @chrisrockoz

Clint Eastwood on the phone with Obama now: « It all went according to plan,sir. » #RNC #GOP2012

Jenny Johnson @JennyJohnsonHi5

Breaking News: Clint Eastwood is yelling at an invisible Joe Biden standing at a urinal

Charlie Daniels @CharlieDaniels

8 réflexions au sujet de « Clint Eastwood, anti-Obama »

  1. Tout un discours pour une poêle pensante née avec une cuillère d’argent dans la bouche et qui, sentant sa fin prochaine ose vomir son alliance à la laideur humaine. Vaut mieux écouter la sagesse d’un clochard qu’un pantin du hasard lequel continuera à souiller l’existence sur terre longtemps après sa mort. What next, Mickael Jackson le grand philosophe? Dans un monde à bou bri, les plus stupides sont rois.

  2. Lorsqu’on parle d’une immensité artistique et si complexe de contrastes à l’envergure de Clint Eastwood,il faut savoir raison garder .Et autant que faire se peut ,vais-je m’ y astreindre.
    Oui,me semble-t-il , Clint a apporté la preuve le laps de son intervention à la convention républicaine qu’il n’est pas fatal que le très haut niveau de l’inspiration artistique soit à la fois un triomphe à la gloire de Charlie Parker dans Bird(le film) et une déception à l’écoute de Tampa-city.
    Mais faut-il aussi savoir que si Eastwood se situe idélogiquement à la droite de John Wayne(l’homme qui a refusé le rôle de Dirty Harry) il n’en demeure pas moins que Eastwood le conservateur n’adhère pas par exemple aux thèses réactionnaires de Paul Ryan, le colistier de Romney.Mieux encore,il me semble que le Clint primé aux festivals et oscarisé; l’était surtout sur des engagements artisques de gauche ,et ce,par rapport au conservatisme de la droite dure Américaine.

    Ceci étant clarifié,Et pour moi L’algérien : L’inspecteur Harry, ce poète maudit, qui est repris en coeur par la salle entière sur invitation de Clint sur un Go ahead, make my day est en fait Un énoncé qui se révèle quand même flippant, si on se remèmore la scène dans laquelle il est prononcé. Et qui ne fut certainement pas le meilleur rôle de Clint Eastwood surtout pas à Tampa et durant la convention républicaine.
    Au point que suis-je -là tenté de dire ceci et en Anglais ceci à Clint Eastwood et à ses fans:
    Clint Eastwood; The Good, the Bad and the Empty Chair,Clint used to be a mayor of Carmel, California, which is the play ground of the elite and privileged. Obviously he likes being around rich and powerful people and doesn’t mind being an endorser or enforcer for them.Having watched Clint Eastwood’s speech, I feel that bonkers is the wrong word.

    Obama, and it was characterised by malicious, disingenuous untruths that he only had the guts to address to an empty chair. As for Joe Biden’s intellect- remember that his Republican counterpart was Sarah Palin.It would make my day if he would shut up in future
    That great veering into absurdity that passed for a speech shows how shallow the whole Republican ticket is. Instead of policy or real ideas we have Clint Eastwood channeling Bob Newhart’s monologue with the driving instructor. The difference is the Newhart piece was hilariously funny! Eastwood is starting to exhibit the barminess of old Charlton Heston!.
    Tout ceci pour dire à Clint que ce rôle de la chaise vide ne lui convient guère. à moins que tout ça ne soit qu’une feinte de sa part ;quelque chose de l’ordre de la distanciation brechtienne. L’hésitation de l’acteur comme métaphore de l’électeur indécis à travers la chaise vide.Et même si c’étais le cas,Clint Eastwood était pathétique et lamentable dans son rôle lors de cette convention républicaine à Tampa.

    Un fait m’a cependant étonné à la suite de la parodie -Eastwood à Tampa.
    Oui , j’ai été étonné par le manque d’inspiration manifeste dans le tweet de Barack Obama qui s’en suivit.
    Un tweet dans lequel manquait à mon sens l’instantané de la réplique assassine du camp démocrate.
    Je ne sais pas moi,par exemple à sa place j’aurais répliqué par un:
    Je viens juste de regarder Clint Eastwood débattre avec une chaise. Et la chaise a gagné.
    In english:I just watched Clint Eastwood debate a chair and the chair won.

    Et comme il faut savoir raison garder,ai -je aimé terminer mon point de vue par ma perception de l’Art-Clint;et ce, depuis le prisme de cinéphile Algérien en moi.
    Et comment le faire sans évoquer la conversion exceptionnelle et qualitative de Clint Eastwood du western spaghetti au grand cinéma du maître créatif.
    Oui, clint c’est plus qu’un nom,c’et une légende.certainement le plus grand des réalisateurs américains avec ceux de l’actors studio, dont Elia Kazan.Car oui, Eastwood incarne le paroxysme du classicisme au cinéma mêlant un néo réalisme à nul autre pareil.
    Utilisant les outils du blockbuster et du box office d’hollywood pour offrir au monde sa propre vision de la societé américaine et du monde.Oui, Clint Eastwood explore non seulement les genres du cinéma mais projette sans concession les symptomes d’une amérique culturellement et socialement décadente.
    Son indépendance vis-à-vis des institutions et sa confiance dans son contre pouvoir le pousse à toutes les audaces qui sont en réalité un chef-d’oeuvre.
    Eastwood est unique dans cet excercice avec sa mise en scène dépouillée,sa lumière
    soignée et son recours réussi aux musiques servant de ponctuation à sa perfection; et qu’un algérien comme moi ,de la génération post-indépendance et moulé dans l’empreinte indélébile des valeurs de novembre 1954 ne peut qu’aimer.

    • j’ai tenu à vous faire remarquer monsieur mourad que je suis tout à fait d’accord avec avec votre analyse,même si je n’ai pas votre immense culture,tout lambda que je suis.étant certainement plus âgé que vous, j’ai grandi avec les westerns et les évolutions cinématographiques de clint eastwood,dont j’ai apprécié surtout gran torino avec son intensité dramatique qui portait à la fin comme une sensibilité de gauche progessiste et humaniste par rapport aux conservateurs du parti républicain.Eh oui,monsieur mourad vous avez raison,vu la complexité de ses contrastes on ne peut se satisfaire d’une analyse simpliste et réductrice au sujet de clint .
      en vous lisant aussi monsieur mourad à travers votre immensité culturelle et linguistique et à travers vos grandes compétences de spécialisation qui ne sont pas l’oeuvre de l’école algérienne(j’en suis certain) , je suis en en rogne contre l’école algérienne qui n’a pu donner à mon fils soi-disant universitaire et diplômé et à l’image de la majorité des algériens le1/1000ème de vos capacités monsieur mourad.Et je ne le dis à cause d’un sentiment envieux fih el hassd à votre égard,hacha lilah,non je le dis par colère,car j’aurai aimé voir mon fils comme vous.

    • mourad,au-delà de la remarquable qualité de ton commentaire et en tous point de vues, j’aimerai diverger avec toi sur un point en te disant que clint eastwood était dans son rôle d’un homme de la droite américaine qui s’assume politiquement et idéologiquement. comme il s’assume dans le valeurs de la famille américaine,dans la liberté d’entreprendre,dans son engagement contre le mariage entre homosexuels et contre l’intégration des gays au sein de l’armée américaine.te connaissant maintenant mourad,je sais que tout en étant un homme de gauche moderne et pragmatique, tu partages aussi ces valeurs avec clint eastwood.et l’histoire de la chaise ne changera rien.

    • Je suis étudiante à l’école nationale supérieure des beaux-arts de Paris (ensba) et une passionnée du cinéma,mais pas forcément fan de clint. Et en lisant aujourd’hui la version- web du journal el watan j’ai eu l’agréable surprise de lire cet article et surtout de lire votre commentaire,monsieur mourad.et je n’en reviens toujours pas devant un tel exercice réussi de votre part.Et croyez-moi je ne suis pas prête d’oublier votre pseudo de mouraddz.Et j’espère vivement vous relire sur le site web d’el watan.

  3. Clint Eastwood un gars qui a passe sa vie a tirer et tuer des hommes et des animaux dans ses films devenir un idole du Parti Républicain aux USA….rien de supant pour représenter la morale de la Violence chez le Parti Républicain avec leur déclaration de guerre âpres guerre et détruire des pays et semer la mort et le désastre parmi des populations innocentes qui n ont rien fait au peuple des Etats Unis… .Oublions les centaines de milliers de refugies qui souffrent dans des camps de refugies ou même dans les rues d Algérie…Clint Eastwood and the Republican party….Shame on you…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s