Beatles : « Love Me Do », il y a voilà 50 ans

Le 5 octobre 1962 sortait en  Grande-Bretagne « Love me do », le tout premier single des Beatles qui se classa  17e du hit-parade britannique, premier succès d’une longue série avant la  séparation du groupe en 1970.

Beatles: quatre garçons dans le vent:-Photo:Dr-

« C’est évidemment le premier single, mais plus important encore, c’est  celui qui marque la volonté des membres du groupe de ne sortir que des chansons  écrites par eux-mêmes », a expliqué à l’AFP Hamish MacBain, rédacteur en chef   adjoint de NME, un magazine musical britannique.  « Love Me Do », co-écrite par John Lennon et Paul McCartney et enregistrée en  septembre 1962 aux studios Abbey Road de Londres, a en effet été choisie par le   groupe au détriment d’une autre chanson écrite par l’auteur-compositeur   britannique Adam Faith, qui avait les faveurs de leur producteur George Martin.  C’est néanmoins avec leur seconde chanson, « Please Please Me » qu’ils   gagneront le premier rang du palmarès et pourront ainsi enregistrer leur   premier album complet, sur lequel figure également « Love Me Do ».  

Il trustera la tête des classements d’albums

Cet album, mis en vente le 22 mars 1963, trustera la tête du classement des meilleures ventes pendant sept mois et lancera la Beatlemania au Royaume-Uni. Dès l’année suivante, l’engouement envahit progressivement toute l’Europe   et devient mondial le 7 février 1964 quand les Quatre de Liverpool participent   au Ed Sullivan Show, une émission de la télévision américaine.  Avec 73 millions de téléspectateurs, soit à peu près 40% de la population   américaine, l’audience de l’émission surpasse celle du Super Bowl (la finale du   championnat de football américain) et demeure l’une des émissions les plus  regardées de tous les temps aux Etats-Unis.  « Love Me Do » devient numéro un des ventes de single aux Etats-Unis le 30   mai 1964.  Les Beatles surfent alors sur cette immense célébrité, enchaînant, à un   rythme très soutenu, des tournées à travers le monde ainsi que l’écriture et   l’enregistrement de cinq albums en deux ans, entre juillet 1964 et août 1966.  Mais fin 1966, la Beatlemania, qui rend parfois les concerts inaudibles du   fait des cris des fans et s’accompagne de débordements, signe la fin des   prestations scéniques du groupe qui se consacre dorénavant uniquement aux   enregistrements en studio.  « Les concerts des Beatles n’ont plus rien à voir avec la musique. Ce sont   de foutus rites tribaux », dit à l’époque John Lennon, selon The Beatles Anthology by the Beatles, publiée en 2000.

Liverpool se souvient de ses enfants terribles

Le groupe crée alors cinq de ses 12 albums studio vendus en Grande-Bretagne, avant de se séparer en avril 1970.  Pour fêter le demi-siècle de « Love Me Do », la ville de Liverpool organise  un week-end de célébrations dont le point d’orgue a lieu vendredi midi avec la   tentative d’entrer dans le livre Guinness des records avec l’interprétation de cette chanson par une chorale de plus de 897 personnes.  Des concerts vont également avoir lieu toute la journée de vendredi au  Cavern Club reconstitué sur les lieux où les « Fab Four » se sont produits à près   de 300 reprises entre février 1961 et août 1963.  BBC4 diffusera également un documentaire dimanche sur « Love Me Do », avec un   témoignage affirmant que le manager du groupe, Brian Epstein, a acheté 10.000   exemplaires du 45 tours pour stimuler les ventes.  Le site http://www.statisticbrain.com estime que les Beatles ont vendu plus de 2,3   milliards d’albums à travers le monde, en se basant sur les chiffres actualisés   en juillet 2012 avec les données des maisons de disques. AFP  

Abbey Road: the place to be!-Photo:All rights reserved-

50 Years Ago Today: The Beatles Released Their Debut Single, ‘Love Me Do’

The surprise hit helped kick-start Beatlemania

Exactly 50 years ago today, on October 5th, 1962, a new single titled « Love Me Do » hit record stores all over England. It was the debut 45 by the Beatles – though, at the time, that name didn’t mean much to many English fans outside of Manchester and their native Liverpool. (The band’s frequent performances at the Star Club in Hamburg had already won them a devoted following in Germany, however.)

The Beatles meeting the legendary boxer ever, Muhammad Ali, in 1964

The song was a surprise hit, rising to Number 17 on one of the many weekly charts around the U.K., a strong enough showing to convince EMI they had made a smart bet in signing the Beatles.  Paul McCartney began writing « Love Me Do » a few years earlier, in 1958, when he was playing hooky from school at age 16. Soon afterwards, he sat down with John Lennon to flesh it out. « It was completely co-written, » McCartney later said. « It might have been my original idea, but some of them really were 50-50s, and I think that one was. It was just Lennon and McCartney sitting down without either of us having a particularly original idea. » Lennon had a slightly different recollection of events. « ‘Love Me Do’ is Paul’s song, » he said in 1980. « Let me think. I might have helped with the middle eight, but I couldn’t swear to it. I do know he had the song around, in Hamburg, even, way, way before we were songwriters. »

The 100 Greatest Beatles Songs

The Beatles’ setlist during the Hamburg days consisted entirely of covers by Ray Charles, Chuck Berry, Little Richard, Bo Diddley and other American rock pioneers.  They eventually found the courage to work in their own material, beginning with « Love Me Do. » The track worked surprisingly well in their set, and when they first visited Abbey Road studios on June 6th, 1962 for an audition with EMI, they played « Love Me Do » alongside « Besame Mucho, » « P.S. I Love You » and « Ask Me Why. »

Pete Best was still drumming for the Beatles at the time, but producer George Martin was unhappy with his playing. « George Martin was very used to drummers being very ‘in time’ because all the big-band session drummers he used had a great sense of time, » McCartney said. « Now, our Liverpool drummers had a sense of spirit, emotion, economy even, but not a deadly sense of time. George took us to one side and said, ‘I’m really unhappy with the drummer. Would you consider changing him?’ We said, ‘No, we can’t!’ It was one of those terrible things you go through as kids. Can we betray him? No. but our careers were on the line. Maybe they were going to cancel our contract. »

Everybody in the band has a slightly different account of exactly why Pete Best was let go from the band two months after that first EMI session, but when the band returned to Abbey Road on September 4th, 1962 new drummer Ringo Starr was behind the kit.  They ran through « Love Me Do » around 15 times, but Martin still wasn’t happy with the drum sound. When they returned for another go-round on September 11th, session drummer Andy White was brought into the studio, much to Ringo’s shock and horror.
« I was devastated that George had his doubts about me, » Ringo says in The Beatles Anthology. « I came down ready to roll and heard, ‘We’ve got a professional drummer.’ He has apologized several times since, has old George, but it was devastating – I hated the bugger for years. I still don’t let him off the hook! » Martin let Ringo play tambourine during the recording of the song that day, but it hardly made up for the slight.
Ringo was vindicated when the « Love Me Do » single came out on October 5th, 1962 – EMI wound up using one of the takes with him on drums. When they re-released it the following April, however, one of the Andy White takes was used. That was also the version that subsequently wound up on Please Please Me in England and Introducing . . . The Beatles in America.

Everyone in the band was shocked when « Love Me Do » began climbing the British charts in late 1962. « First hearing ‘Love Me Do’ on the radio sent me shivery all over, » George Harrison said. « It was the best buzz of all-time…After having got to 17, I don’t recall what happened to it. It probably went away and died, but what it meant was the next time we went to EMI they were more friendly: ‘Oh, hello, lads. Come in.' » In early January 1963, the band released their second single, « Please Please Me. » It shot to the top of the charts all over England, kick-starting Beatlemania throughout the country. It would be another long year, however, until the madness spread to America. In rollingstone.com

Une réflexion au sujet de « Beatles : « Love Me Do », il y a voilà 50 ans »

  1. Depuis leur début en Allemagne jusqu’à  »Let it be » l’évolution des Beatles était à la fois originale et qualitative. Le groupe a commencé sa carrière avec des chansons simples (parfois puériles) pour déboucher sur des textes plus élaborés, plus intelligents, plus puissants (et plus magistraux). Essayez, par exemple, d’écouter successivement  »Love me do » et  »A day in a life » ou encore  »She loves you » et  »Something » pour saisir cette transition où on passe directement du  »costume cravate » vers  »le look hippie ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s