Avant-première de « Parfums d’Alger » de Rachid Benhadj

L’avant-première du long métrage de fiction intitulé « Parfums d’Alger » réalisé par  Rachid Benhadj sera étrennée, le  jeudi 11 octobre 2012, à 19 h, à la salle Ibn Zeydoun e Riadh El Feth. Et ce, en présence du réalisateur, des comédiens notamment Chafia Boudraa et Rym Takoucht  ainsi que l’ensemble de l’équipe technique et artistique.

Produit par l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel et la société Net Diffusion, ce long métrage a reçu le soutien du Ministère de la Culture sur avis de la commission de lecture du FDATIC.  « Parfums d’Alger » relate l’histoire d’une photographe algérienne qui a quitté sa famille et son pays pour une carrière en France et, qui, apprenant l’agonie de son père, revient à son chevet. « Parfums d’Alger » est d’ores et déjà sélectionné dans plusieurs festivals internationaux d’importance. Le premier étant celui d’Abu Dhabi (du 11 au 20 octobre 2012) qui verra une participation algérienne renforcée. Le long métrage de Rachid Benhadj sera prochainement à l’affiche à travers le territoire.

Rachid Benhadj est né en 1949 à Alger et il est diplômé de l’Ecole des Arts décoratifs de Paris. Depuis de nombreuses années, il vit et travaille à Rome. Récemment, le cycle organisé conjointement par le Salon international du Livre d’Alger et la Cinémathèque Algérienne, s’est ouvert par son précédent long métrage, « Le Pain nu » tiré du roman autobiographique de l’écrivain marocain, Mohamed Choukri. Après ses études, Rachid Benhadj avait réalisé un documentaire sur la condition des émigrés dans un bidonville près de Nice avant de rejoindre la télévision algérienne où il tournera son premier long métrage, « Les Agresseurs » (1979) sur la délinquance juvénile.

Il a signé ensuite le film intitulé « Numéro 49 » sur la crise du logement puis « Louss » (La rose des sables, en 1989) qui a été sélectionné à Cannes, Houston, Carthage, Ouagadougou et Rome, obtenant plusieurs distinctions. En 1993, il réalise « Touchia » puis, en 1997, « L’Arbre des destins suspendus » produit par Marco Bellochio pour la télévision italienne. Avec « Mirka », il s’est attaché à dénoncer les viols de femmes durant le conflit dans les Balkans, avec un casting de choix réunissant Gérard Depardieu, Vanessa Redgrave et Franco Nero.

 Salle Ibn Zeydoun.

Ryadh El Feth, Alger.

Jeudi 11 octobre 2012 à 10h Réservé à la presse

Jeudi 11 octobre 2012 à 19 h précises. Réservé aux professionnels du cinéma et à la presse. Sur invitations seulement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s