JCA 2012 : carrefour universel

L’Association des réalisateurs indépendants « A nous les écrans », organise avec le soutien du Ministère de la Culture et en partenariat avec le Centre algérien de la Cinématographie et l’Office national des droits d’auteurs (ONDA), la troisième édition des Journées Cinématographiques d’Alger (JCA). 40 productions dont quatre longs métrages, 15 documentaires et 21 court métrages, venus de France, du Maroc, de la Tunisie, d’Egypte, du Liban, du Qatar, de la Suisse, d’Allemagne, d’Espagne, du Canada, de  Chine et des Etats-Unis, seront projetés du 14 au 19 octobre 2012 à la cinémathèque algérienne, à la Rue Ben M’hidi, à Alger

L’ouverture de ces journées sera, comme d’habitude, algérienne, puisqu’il sera présenté à la cinémathèque algérienne, le dernier film de Rachid Boucahreb Just Like a woman avec Avec Sienna Miller, Sayed Badreya, Roshdy Zem et notre héroïne nationale Chafia Boudraa, qui joue pour la première fois dans un film américain. Pour l’organisation de cette manifestation, les JCA ont bénéficié du soutien de l’ONDA, qui a toujours été aux cotés des cinéastes et des artistes dans les manifestations cinématographiques et audiovisuelles.

Plusieurs conférences sont prévues durant ces journées, sur des thèmes divers et importants tels : Les Femmes et la Caméra avec l’intervention des réalisatrices algériennes Nadia Zouaoui, Souheila Battou, Mounia Meddour, Fatima Sissani, Yamina Chouikh et la réalisatrice espagnole Paola Palacios. La réalisatrice Nadia Zouaoui, présentera en soirée en avant-première son documentaire Post /11, qui revient sur la situation des musulmans aux Etats-Unis, dix ans après les attaques du 11 septembre 2001. Les JCA sera 17 octobre au rendez-vous avec l’histoire, avec le débat sur le cinéma et la guerre de libération avec comme invité le scénariste Azzedine Mihoubi, le critique Mohamed Bensalah, et le réalisateur Said Ould Khelifa. Le tout sous la direction d’Ahmed Bedjaoui, principale modérateur des conférences lors des Journées cinématographiques d’Alger. 

 La soirée du 17 octobre sera cloturé par la présentation en avant-première en Algérie du documentaire  fiction Fidai réalisé par le réalisateur franco-algérien Damien Ounouri. Le film sera suivi d’un débat avec le  héros du film Mohamed El Hadi Benadouda, un ancien moudjahid au sein de la Fédération de France du  FLN.  La révolution arabe sera également débattue lors de ses JCA. Le 16 octobre sous le thème : Le cinéma arabe après la révolution, avec des intervenants prestigieux comme la critique égyptienne, Nematallah Hussein Hassan et la critique syrienne Lama Tayara. Le débat se poursuivra le 17 octobre dans l’après-midi avec la projection de deux documentaires tunisiens sur la révolution de Jasmin et deux documentaires l’un égyptien l’autre algérien sur la révolution à la place Tahrir. Les projections seront suivies d’un débat avec les réalisateurs tunisiens Karim Yaakoubi et Rafik Omrani, les réalisateurs égyptien Ahmed et Ramadan Salah et la réalisatrice algérienne Souheila Battou.

Selon la tradition des JCA, une compétition nationale pour le court métrage est programmée et plus de 12 films de grande facture sont inscrit. On verra la participation de jeunes réalisateurs locaux mais aussi des  réalisateurs algériens venus de Suisse, de France et pour la première fois des Etats-Unis. Un jury international des JCA sera présidé par le cinéaste et scénariste Said Ould Khelifa. Il sera aidé dans sa mission par la réalisatrice suisse Halima Ouardiri, par le réalisateur syrien Raymond Boutros, le critique égyptien Sherif Awad, le producteur et réalisateur marocain Mohamed Belhaj, le réalisateur palestinien Ashraf Almashharwi et enfin l’intellectuel, le critique et le comédien Youcef Saiah. Les jurys jugeront les films algériens et étrangers et les textes du concours national du scénario. Les prix seront décernés lors de la clôture des JCA, le vendredi 19 Octobre 2012, au même titre que les vainqueurs du concours national du scénario, lancé le mois de mai passé.

Avec cette 3ème édition des Journées cinématographiques d’Alger (JCA) dont le programme sera riched’invités, de conférences, d’échanges, l’Association « A nous les écrans » espère apporter une animation cinématographique particulière dans la capitale, en créant un carrefour perpétuel de rencontres et de débats entre les cinémas du Maghreb, d’Orient et d’Amérique.

L’actrice britannique Sienne Miller dans le Film Just Like A Woman de Rachid Bouchareb-Photo:Dr-

Association«A Nous les écrans»

Association « A nous les écrans » : 101 Boulevard Krim Belkacem-Alger

Tel / Fax : 021 74 36 08 http://www.jcalger.com / http://www.anouslesecrans.com

Une réflexion au sujet de « JCA 2012 : carrefour universel »

  1. Pouvez-vous s’il vous plait nous fournir la liste des lauréats, avec celle des gagnants concernant le concours du scénario pour court-métrage « écrit » ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s