Décès de JJ Cale à l’âge de 74 ans

JJ Cale, le grand chanteur, compositeur et guitariste américain, l’auteur mythique de Cocaine et After Midnight immortalisés par Eric Clapton, est décédé, vendredi, à l’issue d’une crise cardiaque, à l’hôpital de La Jolla, en Californie (USA). Et ce, à l’âge de 74 ans.

jj1Ses pairs, le considèrent comme une légende et même les fans de la nouvelle génération.  JJ Cale a vu sa discographie reprise par Lynyrd Skynyrd avec Call Me The Breeze, Santana, The Allman Brothers, Johnny Cash, Chet Atkins,, Jerry Garcia Band, Bill Wyman, Jim Gordon, Dr Hook, Waylon Jennings, Bryan Ferry, Kansas, Cissy Houston, Randy Crawford, Johnny Cash, John Mayall ou encore The Tractors..

ERIC CLAPTON LUI DOIT BEAUCOUP

En 2006, il avait été le récipiendaire d’un Grammy Award, pour son duo avec Eric Clapton intitulé The Road to Escondido. J.J. Cale, de son vrai nom John Weldon Cale, est né le 5 décembre 1938 à Tulsa, en Oklahoma. Ses initiales « J.J. » lui sont attribuées, à ses débuts, par le patron d’un cabaret, pour le différencier de John Cale, à l’époque membre du groupe The Velvet Underground. Il a beaucoup influencé les artistes des années 1970 et 1980, notamment Mark Knopfler dans son jeu de guitare et sa façon de chanter, ainsi qu’Eric Clapton, qui a d’ailleurs repris plusieurs de ses chansons (After Midnight, Cocaine, I’ll Make Love To You Anytime et, plus récemment, Travelin’ Light.

Singer-Songwriter JJ Cale Dies at 74

 

Singer and songwriter JJ Cale, whose work became hits for a wide range of other artists including Eric Clapton and Lynyrd Skynyrd, died on Friday at the age of 74. According to the musician’s website, he died at Scripps Hospital in La Jolla, California after suffering a heart attack.

jj caleKnown for a relaxed blues style mixed with folk and jazz, Cale got his start playing in honky-tonks in Tulsa, Oklahoma, before joining the Grand Ole Opry road company. In 1964, he moved to Los Angeles, where he worked as a recording engineer for Leon Russell and Snuff Garrett. He recorded his first single for Liberty Records in 1965, with « After Midnight » as the B-side.

Eric Clapton later scored his first solo hit with that song, and he went on to cover Cale’s  « Cocaine. » Lynyrd Skynyrd found similar success with Cale’s « Call Me the Breeze. » Cale won a Grammy for his 2006 collaboration with Eric Clapton, The Road to Escondido.

Over a career that spans more than a dozen albums of his own, beginning with Naturally in 1972, Cale cultivated a quiet anonymity, doing few interviews, rarely performing live, and keeping his picture off his album covers in the first decade and a half of his career.

« I’m a background person, » Cale told the Chicago Sun Times in 1990. « I’m not a household name. People have heard my music, but all my famous songs were made famous by somebody else. . . . But that was my goal. »

In spite of the low profile, Cale continued to exert an influence on subsequent generations of musicians. « The effortlessness, that restraint and underplaying, under-singing – it was just very powerful, » Beck told the Los Angeles Times in 2009. « The power of doing less and holding back in a song, I’ve taken a lot of influence from that. » In Rollingstone.com

3 réflexions au sujet de « Décès de JJ Cale à l’âge de 74 ans »

  1. Ping : Seulement 15% de la population algérienne accède à Internet – El Watan

  2. Ping : Un séisme de magnitude 7,7 fait au moins 350 morts – El Watan

  3. Ping : 10e édition du Salon Med IT : Djezzy sponsor de l’application mobile – El Watan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s