Rolling Stones : Satisfaction guarantie

Le concert des Rolling  Stones samedi à Glastonbury, où ils se sont produits pour la première fois en   plus de 50 ans de carrière, fut « le temps le plus fort » de toute l’histoire du  festival créé en 1970, selon son organisateur, Michael Eavis.  

rolling1« On les a toujours voulus (…). Ils l’ont finalement fait », s’est réjoui   l’organisateur de Glastonbury,  Michael Eavis, interrogé sur la BBC.   C’était « le temps le plus fort de Glastonbury en 43 ans de festival« ,   a-t-il estimé. « C’était génial. Punaise, ils ont assuré ! ». « C’est super de faire ce concert« , a lancé samedi soir sur scène Mick  Jagger, dans une forme époustouflante.  « Après toutes ces années, ils nous ont   finalement demandé de venir », a-t-il ajouté, le sourire en coin, devant quelque   130.000 fans toutes générations confondues. Le groupe de légende, qui a fêté l’an dernier ses 50 ans de carrière, a   électrisé le festival avec un concert de deux heures, enchaînant ses plus  grands tubes, « Start Me up« , « Sympathy for the Devil », « Jumpin’ Jack Flash« ,  « Satisfaction »

Les papys du rock font de la résistance

Pour l’occasion, ils ont aussi interprété une nouvelle chanson « Glastonbury  Girl », où ils évoquent notamment les fameuses bottes en caoutchouc portées par les festivaliers à cause de la météo capricieuse.  Le concert fut un « triomphe », selon le Times. « La magie noire opère   toujours », pour The Observer.  Les fans avaient pris place parfois douze heures avant le début du   spectacle en plein air. « On avait l’impression que toutes les générations se   retrouvaient ici. C’était unique », a estimé une festivalière, Kathy Dixon, 26   ans. Les Stones « semblaient aussi jeunes que dans les années 60″, selon Walter   Hudson, 22 ans. « Leur énergie est restée intacte. »

 Mick Jagger en forme…olympique

rolling2En prévision du concert, Mick Jagger avait économisé sa voix ne parlant que deux heures par jour, selon le Sunday Times. Il avait aussi visionné des vidéos  de concerts à Glastonbury et suivi une préparation physique intensive, avec course, kick boxing, vélo, danse… Parmi les 130.000 chanceux samedi soir, le prince Harry et des habitués du   festival comme la top model Kate Moss et son mari Jamie Hince ont été repérés,  ainsi que le mannequin Cara Delevingne. Le festival de Glastonbury, qui compte aujourd’hui 58 scènes, avait été à  ses débuts en 1970 un simple rassemblement hippie ayant attiré 1.500 personnes.   Il affiche complet des mois à l’avance. Sont attendus sur scène dimanche, pour   clôturer l’édition 2013, le groupe Mumford and Sons.   AFP

 

Rolling Stones offer fans satisfaction with long-awaited Glastonbury Festival debut

By Associated Press,

PILTON, England — There’s a first time for everything, even if you’re the Rolling Stones.The rock rabble-rousers who formed half a century ago played Britain’s Glastonbury Festival on Saturday, their debut appearance at the country’s most prestigious rock music event.

rolling3A majority of the 135,000 festival ticket-holders crammed into the fields in front of Glastonbury’s Pyramid Stage for the gig, which opened with a rousing “Jumpin’ Jack Flash.”As on recent tour dates, the Stones gave fans a fistful of classic hits — including “It’s Only Rock ‘n’ Roll (But I Like It),” ‘’Paint it Black,” ‘’Wild Horses” and “Gimme Shelter” — as well as newer songs. There was even a brand-new folky number called “Glastonbury Girl,” written specially for the occasion.  Singer Mick Jagger, who turns 70 in July, has lost none of his swagger, strutting the stage in a sequined green jacket, a satin-lined black cape — on “Sympathy For the Devil” — and other eye-catching outfits.

He thanked fans who had followed the band for five decades, and told newcomers, “do come again,” before giving the crowd what it had been waiting for — an encore of “Satisfaction.”In a pre-show BBC radio interview, Jagger gave no clue about whether the band he started with Keith Richards in 1962 will ever call it quits. He said, “I’ve no idea,” before telling an interviewer that he’d probably continue as long as he was wanted. The band recently played a string of North American dates on its “50 and Counting” tour and is due to play two concerts in London’s Hyde Park next month.

The Stones turned down offers to play Glastonbury for years, but appeared to embrace the down-to-earth spirit of the festival, held on a farm in southwest England. On Saturday, Jagger tweeted a picture of himself outside a yurt, a Mongolian-style felt tent where he reportedly spent the night. And he told the crowd he had been to see Friday night’s headliners, Arctic Monkeys. Guitarist Richards said ahead of the show that the band was “destined to play Glastonbury.” “I look upon it as a culmination of our British heritage really,” he said. “It had to be done.” The Glastonbury Festival was founded by Michael Eavis in 1970 on his Worthy Farm near Pilton, 120 miles (193 kilometers) southwest of London. It is famous for its eclectic lineup — and the mud that overwhelms the site in rainy years. Other performers on Saturday included Elvis Costello and Primal Scream. But for many festivalgoers, the Stones were the main event. The three-day festival wraps up Sunday with a headlining set from Britain’s Mumford & Sons. Copyright 2013 The Associated Press. All rights reserved. This material may not be published, broadcast, rewritten or redistributed. In  http/www.washingtonpost.com

Publicités

Rolling Stones : Greatest hits et deux inédits

Les Rolling Stones ont annoncé mardi la  sortie mi-novembre d’un nouvel album reprenant leurs grands succès et deux  nouveaux titres – leur premier enregistrement commun depuis sept ans – mais sans évoquer le retour sur scène escompté par leurs fans.

The Rolling Stones, un groupe légendaire et pair des Beatles-Photo:Dr-

Baptisé « Grrr! », cet album sortira en plusieurs formats, notamment trois CD   reprenant 50 morceaux du répertoire du mythique groupe de rock britannique, qui   fête son 50e anniversaire cette année, selon son site internet.  Il sera aussi proposé en vinyle. Une version « Grand Luxe » sera également   disponible avec 4 CD et 80 morceaux.  Aux côtés des célèbres « The Last Time », « (I Can’t Get No) Satisfaction »,  « Get Off Of My Cloud », « Jumping Jack Flash » ou « Honky Tonk Women », l’album   inclura deux nouveaux titres « Gloom And Doom » et « One Last Shot » terminés le   mois dernier à Paris.  C’est la « première fois que Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et   Ronnie Wood se retrouvent tous ensemble dans un studio d’enregistrement depuis   l’album A Bigger Bang en 2005 », souligne le site officiel du groupe.  La sortie mondiale de ce nouvel opus est prévue le 12 novembre, à   l’exception de l’Amérique du Nord où il sera disponible à partir du 13 novembre.

« Fifty » licks

Les Stones avaient déjà sorti une compilation « Forty Licks » pour leur 40e   anniversaire en 2002.   Leur communiqué ne fait toutefois pas mention du fait que le groupe   pourrait remonter sur scène, comme l’avait annoncé la semaine dernière le site   de musique américain spécialisé Billboard.   Ce dernier avait évoqué, sans citer sa source, quatre concerts en novembre,   deux à l’O2 Arena à Londres et deux autres au Barclays Center de Brooklyn.  D’après Billboard.com, ces concerts devaient être organisés par le   milliardaire britannique Richard Branson, patron du groupe Virgin, et le   promoteur australien Paul Dainty.  Le groupe lui-même avait contribué à alimenter les spéculations en   promettant à ses fans « une annonce excitante » mardi.  En juillet, le guitariste Keith Richards avait aussi confié à la BBC « que   l’idée (d’un concert) était dans l’air et qu’il y avait eu quelques   répétitions », mais sans dire quand un concert aurait lieu.  La dernière tournée des Stones, le « Bigger Bang » tour, s’est déroulée de   2005 à 2007.  Mick Jagger a aujourd’hui 69 ans, Keith Richards 68, le batteur Charlie   Watts 71 et le guitariste Ron Wood 65. AFP

The Rolling Stones, à l’époque du « Swinging London »-Photo:Dr-

GRRR! The Rolling Stones announce greatest hits album

The Rolling Stones, ABKCO Music & Records and Universal Music Group are pleased to announce the release of GRRR! by the Rolling Stones on the 12th November 2012 for the world, excluding North America, and on the 13th November 2012 in North America.

‘Grrr! »: beware of The Rolling Stones!-All Right Reserved-

Available in five different formats, including a three-CD 50 track version including 50 tracks, and a four-CD super-deluxe version gathering a whopping 80 tracks, the collection tells the fascinating ongoing story of the Greatest Rock’n’Roll Band In The World, from their high octane version of Chuck Berry’s “Come On”, their first single issued in June 1963, via the thrilling chart-toppers “The Last Time”, “(I Can’t Get No) Satisfaction”, “Get Off Of My Cloud”, “Jumping Jack Flash”, “Honky Tonk Women” and the perennial juke-box and concert favourites “Brown Sugar”, “Tumbling Dice”, “Miss You” and “Start Me Up”, all the way to the present day with the inclusion of “Gloom And Doom” and “One Last Shot”, two new studio recordings recently completed by the group in Paris, France in August 2012.

These brand new recordings constitute the first time Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts and Ronnie Wood have all been together in the recording studio since completing the exalted A Bigger Bang album in 2005, and follow on from the critically-acclaimed expanded re-releases of the historic 40th Anniversary live Madison Square Garden concert Get Yer Ya-Ya’s Out in November 2009, and of two of their seventies masterworks, Exile on Main St., in May 2010, and Some Girls, in November 2011.

All GRRR! formats will feature a striking painting by award-winning American artist Walton Ford, who has created the latest in a long line of iconic artwork that has always been part of the band’s DNA. n celebration of the Rolling Stones’ incredible journey, an innovative campaign has been launched to reveal their GRRR! Greatest Hits album sleeve using 3D Augmented Reality.

During a three week teaser campaign fans were invited to download the free uView app in preparation for the announcement. From today, using the uView app fans can scan the GRRR! sleeve and watch the stunning imagery come to life in 3D animation right before their eyes. The campaign will have further exciting updates coming soon. The use of one of the most advanced forms of mobile technology currently around solidifies The Rolling Stones as one of the most innovative bands in the world and as relevant as they have always been. The technology has been developed in partnership with Aurasma, the leaders in image recognition and augmented reality technology. http://www.rollingstones.com